Reconstruction du lycée Paul Valéry : le Conseil du 12ème interpelle Mme Pécresse

Le démarrage du chantier de construction du lycée a pris du retard et les démarches d’urbanisme de la Région sont au point mort. Or la Région ne communique plus aucune information à ce sujet. Au point que nous avons décidé d’interpeler clairement Madame Pécresse, la Présidente de la Région, sur ses intentions concernant Paul Valéry.

Nous nous sommes félicités, il y a quelques années, de la décision prise par la Région de reconstruire le lycée Paul Valéry. Les bâtiments sont vétustes et les élèves méritent un meilleur environnement de travail. Cette décision avait permis à la Ville de Paris d’enclencher de son côté une opération globale d’urbanisme sur cette parcelle sous-utilisée et sur-asphaltée : la Ville a donc programmé la construction d’un nouveau quartier, incluant un collège reconstruit, une crèche multi-accueil et environ 500 logements (300 logements étudiants et 200 logements familiaux intermédiaires et en accession à la propriété).

Côté lycée, le jury d’architecture a choisi un projet en 2015, puis la Région a désigné un mandataire et un maître d’oeuvre. le calendrier initial prévoyait le début des travaux pour 2017 et une livraison du nouveau lycée à la rentrée 2019. La Région avait déjà pris du retard en déposant sa demande de permis de construire au printemps 2017. Mais le permis a été refusé sur un avis défavorable de la Préfecture de police, sur des questions d’accès de secours. Ces réserves n’étaient cependant pas compliquées à lever.

Or à ce jour, aucune nouvelle demande de permis de construire n’a été déposée. Et la Région ne donne plus aucune information, ni aux élus du 12ème, ni à la communauté éducative elle-même.  Celle-ci interpelle pourtant régulièrement la Région dans le cadre des conseils d’administration de la cité scolaire. De notre côté, avec la Maire du 12ème, nous avons déjà écrit à la Présidente de la Région, Madame Valérie Pécresse, pour l’interroger sur ces intentions, et pour lui demander de bien vouloir lancer une étude sur le contrôle des nuisances de ce futur chantier en site occupé. Sans réponse à ce jour.

Ce silence nous inquiète sur les intentions de la Région. Les élèves et leurs familles s’impatientent vis-à-vis du retard pris dans le démarrage du chantier. La Ville ne peut pas non plus enclencher les études pour la construction du  nouveau collège, tant que le chantier du lycée n’a pas démarré. Et dans l’attente, les conditions d’études des élèves se dégradent, dans la mesure où la Région a logiquement reporté, ces dernières années, les travaux d’entretien les plus lourds.

Avec Madame la Maire, nous avons donc proposé au conseil du 12e de voter le voeu qui suit. Il est à noter que la seule réaction des élus du groupe LR a été de quitter la séance, au prétexte qu’il n’était pas de notre ressort de se mêler des compétences de la Région. Comme si nous devions ignorer le sort des collégiens et des lycéens du 12ème !

 

 

Conseil du 12e arrondissement
Séance du lundi 12 mars 2018

Vœu présenté par Catherine Baratti-Elbaz, Maire du 12e arrondissement,
Laurent Touzet, Adjoint à la Maire en charge des affaires scolaires et périscolaires,
et l’ensemble des élu-e-s de la majorité

Relatif à l’interpellation de la Région Ile-de-France
quant à la construction du nouveau lycée Paul Valéry

Considérant la vétusté de la cité scolaire Paul Valery et le projet engagé depuis plusieurs années conjointement par la Ville de Paris, la Région Ile-de-France et l’Etat, dans l’objectif d’accueillir, à terme, les collégiens et lycéens, dans deux établissements distincts, entièrement reconstruits, mieux adaptés à chaque tranche d’âges et aux besoins pédagogiques spécifiques ;

Considérant le projet de reconstruction du lycée Paul Valéry engagé dans ce cadre par la Région Île-de-France dans la mandature 2010-2015 (approbation du projet par la Commission Permanente le 20 octobre 2011 ; affectation d’un budget prévisionnel de 56.5 millions d’euros ; jury d’architecture de sélection du lauréat le 8 juillet 2015 ; tenue d’une réunion publique en présence de la vice-présidente chargée des lycées le 15 octobre 2015) ;

Considérant que le calendrier initial de ce projet prévoyait une livraison à la rentrée 2019 avec un démarrage des travaux à l’été 2017 ;

Considérant que le calendrier de démarrage des travaux n’a cessé d’être décalé et ne semble toujours pas fixé à ce jour par la Région Ile-de-France, qui n’a par ailleurs transmis aucune information à ce sujet, ni à la Mairie du 12e arrondissement, ni à la communauté éducative en dépit des questions posées ;

Considérant que le rejet à l’automne dernier du permis de construire du nouveau lycée, suite à un avis défavorable de la Préfecture de Police, n’a toujours pas donné lieu au dépôt d’un nouveau permis par les services régionaux, ce qui semble confirmer un certain attentisme ;

Considérant que ce retard impacte de façon durable le projet de reconstruction du collège porté par la Ville de Paris ainsi que le projet urbain Paul Valéry ;

Considérant par ailleurs le maintien programmé des élèves collégiens et lycéens sur site, dans le bâtiment actuel de la cité scolaire, tout au long des travaux de construction du nouveau lycée ;

Considérant qu’il apparaît toujours indispensable à ce sujet de lancer une étude sur le contrôle des nuisances afin que les élèves, enseignants et personnels de la cité scolaire les subissent le moins possible pendant le chantier de construction du nouveau lycée ;

Considérant les conditions d’études et d’enseignement, par certains aspects difficiles, que peuvent rencontrer les élèves et les personnels de la Cité scolaire Paul Valéry, notamment lors de la période hivernale ;

Considérant le vœu adopté par le Conseil d’arrondissement le 22 mai 2017 et celui du Conseil de Paris des 6 et 7 juin 2017 ;

Considérant le courrier relayant ces vœux du 31 mai 2017, de Catherine Baratti-Elbaz, Maire du 12e, à Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France, demeuré sans réponse à ce jour ;

Considérant les demandes d’information répétées de la communauté éducative, exprimées notamment dans le cadre des conseils d’administration du collège et du lycée, et dans le cadre des réunions d’information sur l’entrée en 6ème organisées dans les écoles du secteur  ;

Sur proposition de Catherine Baratti-Elbaz, Maire du 12e arrondissement, de Laurent Touzet, Adjoint à la Maire en charge des affaires scolaires et périscolaires et de l’ensemble des élu-e-s de la majorité, le Conseil du 12e arrondissement émet le vœu que :

–          la Région Ile-de-France clarifie, sans plus attendre, sa volonté d’engager la construction du nouveau lycée Paul Valéry ;

–         la Région Ile-de-France traduise concrètement cette volonté en :

. Déposant rapidement un nouveau permis de construire pour le lycée tenant compte des réserves de la Préfecture de Police ;

. Précisant le calendrier du projet et des chantiers ;

.  Répondant précisant aux questions relatives aux conditions d’organisation des chantiers en site occupé par une stratégie adaptée et partagée ;

. Informant la Mairie de Paris, la Mairie du 12e et la Communauté éducative sur tous ces points.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s